Couronne des rois suisse (Schweizer Dreikönigskuchen)

Couronne des rois suisse (Schweizer Dreikönigskuchen)

Couronne des rois suisse (Schweizer Dreikönigskuchen)

Le 6 janvier, c’est l’Epiphanie, la fête qui célèbre les rois mages venus adorer le petit enfant Jésus. En Suisse, nous consommons la couronne des rois, une viennoiserie en forme de couronne de type « petit pain au lait ». On la trouve nature (comme dans la recette présentée ici) ou bien réalisée avec des raisins secs.

Même si aujourd’hui on trouve aussi le fameux Pithiviers (galette des rois française à base de pâte feuilletée et de frangipane) dans nos boulangeries, la couronne des rois reste quand même bien plus traditionnelle.

Le principe est le même: une fève est cachée à l’intérieur du « gâteau » et celui (au sein de la famille) qui retrouve la fève dans sa part, devient roi/reine de la journée…

Malheureusement, il me manquait la couronne en papier pour les finitions. Ben oui, qu’est-ce qu’un roi ou une reine sans couronne? Pas grave, je m’organiserai pour la prochaine fois!

Heureusement, j’avais une fève à cacher grâce à ma grand-maman qui m’en a donné un sac plein! Il s’agit d’une petite couronne en porcelaine (vous la verrez dans une image ci-dessous).

Je vous avoue avoir fait un copier-coller de la recette de mes Grittibänz de la St-Nicolas…

Couronne des rois pour 8 personnes

  • 360g de farine*
  • 65g d’oeufs (1 gros oeuf)**
  • 150g de lait**
  • 35g de sucre
  • 7g de sel
  • 8g de levure fraîche
  • 70g de beurre
  • 40g de raisins secs (facultatif)***
  • 1/2 zeste de citron (facultatif)
  • 1 fève ou 1 amande

*fleur pour les suisses (ou farine pour tresse), T45 pour les français, 0 pour les italiens. Si vous ne trouvez pas une farine avec une force W entre 220 et 260, faites un mélange de farine tout usage avec de la farine de force (Manitoba ou gruau) à 20% du poids de la farine. Pour plus d’infos sur les farines, cliquez ici.

**le mélange de lait et d’oeufs doit être égal à 215g.

***si vous mettez des raisins secs, il faudra les réhydrater dans un peu d’eau ou du rhum et bien les égoutter avant des les intégrer à la pâte.

Pour la dorure
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 pincée de sel
  • 1-2CS de lait ou de crème 
  • Sucre en grain et/ou amandes effilées

Placez la farine, le sel, le sucre, et la levure dans la cuve du robot (ou dans un bol normal, ou directement sur le plan de travail si vous faites la pâte à la main).

Ajoutez ensuite le lait et les oeufs à température ambiante. Si votre lait était au frigo, réchauffez-le légèrement (env. 20°C). Si vous voulez, ajoutez le zeste de citron.

Pétrissez au crochet à petite vitesse pendant env. 2 minutes jusqu’à ce que tous les ingrédients soient amalgamés. Continuez à pétrir 5 minutes à vitesse moyenne pour donner du corps à la pâte. Incorporez ensuite le beurre coupé en morceaux et pétrissez encore pendant 2-3 minutes. Si vous voulez faire votre couronne avec des raisins secs, c’est maintenant qu’il faudra les mettre. Formez une boule et placez-la dans un bol pouvant aller au frigo.

Idéalement, la pâte devrait être à 25°C degrés pour un bon développement. Pour plus d’infos sur les notions de température, lisez l’article ici.

Couvrez le bol avec un linge propre ou du film alimentaire.

Faites lever la pâte 1h à température ambiante. Effectuez un rabat et laissez ensuite lever tout une nuit au frigo (toujours couvert de film alimentaire). Le principe du rabat est d’incorporer de l’air dans la pâte, voici une vidéo qui vous l’explique.

Une fois la pâte levée, dégazez-la et divisez-la en 8 pâtons de 60g et 1 pâton de 200g (en gros, ce qu’il reste de pâte).

Boulez chaque pâton et placez-les en couronne sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé ou comme moi, sur une toile Silikomart AirMat (ou Silpain de Demarles). N’oubliez pas de mettre une fève dans l’une d’elle (ou une amande).

Couronne des rois suisse (Schweizer Dreikönigskuchen)

Laissez un espace entre chaque boule, comme ceci:

Couronne des rois suisse (Schweizer Dreikönigskuchen)

Laissez ensuite pousser 2-3h à température ambiante ou 1-2h dans le four fonction étuve ou décongélation, recouvert d’un torchon ou de film alimentaire. Le film alimentaire doit juste être posé sur la pâte, ne le faites surtout pas adhérer. La pâte doit doubler de volume, les temps que je vous indique ne sont qu’à titre indicatif. Il se peut que cette 2ème pousse dure plus longtemps. Idéalement, il faut un endroit chaud mais qui ne dépasse pas 30°C.

Couronne des rois suisse (Schweizer Dreikönigskuchen)

Après la seconde pousse, préchauffez le four à 160°C chaleur tournante. Bien évidemment, si vous avez fait pousser la couronne des rois dans le four, il faudra la retirer avant le préchauffage.

J’aime bien dorer les pâtes levées deux fois à 5 minutes d’intervalle. En général, je dore une première fois lorsque je préchauffe le four, et la seconde fois juste avant d’enfourner. Saupoudrez de sucre en grain.

Couronne des rois suisse (Schweizer Dreikönigskuchen)

Glissez dans le four pour environ 25 minutes de cuisson.

Faites ressuer et refroidir sur une grille dès la sortie du four.

Consommez le jour même (ou du moins dans les 18h). Cette couronne des rois est meilleure à peine réalisée.

Couronne des rois suisse (Schweizer Dreikönigskuchen)

One Reply to “Couronne des rois suisse (Schweizer Dreikönigskuchen)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :